maltesenobilityHQ47

Interviews in French/English in the Radio Series ‘Un dromadaire sur l’épaule’ by Mélanie Croubalian, Cyril Déprazby and Le journaliste indépendantFrédéric Faux on Radio Télévision Suisse (RSR ‘La 1ere’)with various Maltese people. 

A great insight of Malta and the Maltese, their lives and their living heritage.

 

Malte: petite île, grands destines

 

Un bout de terre en plein milieu de la Méditerranée, entre Orient et Occident: nous sommes à Malte.

 

Le journaliste indépendant Frédéric Faux est parti à la rencontre de ces hommes, religieux, artistes ou politiques, qui font de Malte un archipel chargé d'histoire.

 

Les Maltais, heureux habitants du plus petit Etat de l’Union européenne, caillou de calcaire de 27 kilomètres sur 15 planté au milieu exact de la Méditerranée, ne dédaignent pas la géographie. Mais ils préfèrent parler histoire: des temples néolithiques qui comptent parmi les plus anciens du monde aux expéditions de Napoléon, en passant par les Chevaliers de Malte et les combats entre barbaresques et pirates, la petite île est familière des grands destins.

 

Les barons de Testaferrata, qui règnent sur l’île depuis cinq siècles, ne l’ont pas oublié, ni le sculpteur Joe Xuereb, qui s’inspire des oeuvres préhistoriques pour créer son propre art, ou les migrants de l’après-guerre qui se sont exilés par cargos entiers sur la grande Australie. Au centre des grands courants du monde, Malte cultive aussi des traditions bien à elle, comme la ferveur catholique des habitants de Gozo, "l’île aux curés", ou les guerres picrocholines qui animent tous les villages, entre politique et religion.

 

Nous sommes au sud de Tunis, au large de la Sicile, entre Gibraltar et Beyrouth, entre palais Renaissance et tourisme de masse. Nous sommes à Malte.

 

Lundi 20 septembre 2010

http://www.rsr.ch/la-1ere/programmes/un-dromadaire-sur-l-epaule/?date=20-09-2010

 

1/5 Baron de Testaferrata: du palais au palace

 

A Malte, convoitée par tous les empires, les nobles sont légions.

 

L’histoire de la famille Testaferrata, cependant, émerge du lot.

 

Présents dans l’île depuis plus de cinq siècles, les Testaferrata s’étaient déjà fait un nom avant l’arrivée des chevaliers de l’ordre de Saint-Jean. Une visite du palais familial permet aujourd’hui de s’immerger dans le monde feutré de la noblesse européenne. Les titres, les charges et les privilèges n’existent plus. Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Propriétaires d’innombrables terres, épargnés par les révolutions, les Testaferrata se sont aujourd’hui reconvertis dans l’immobilier, l’hôtellerie et le tourisme.

 

Tour du propriétaire en Cadillac avec Martin Testaferrata, héritier, avocat, et fin connaisseur de l’histoire de l’île.

 

Invité: Bertrand Galimard Flavigny

 

Journaliste et écrivain, Bertrand Galimard Flavigny est un spécialiste de l’Ordre de Malte. Auteur notamment de « Chevaliers de Malte, des hommes de fer et de foi », Découvertes Gallimard, 1998. « Histoire de l’ordre de Malte », collection Tempus, réédité en 2010. Depuis 1979, il a assuré des missions humanitaires pour l'ordre souverain de Malte.

 

Bertrand Galimard Flavigny nous parle de l’histoire incroyablement riche de Malte qui a vu se succéder des peuples venus de toute la Méditerranée et même au-delà puisque les derniers maîtres de l’île étaient britanniques. Il raconte comment chacun a contribué à la construction de cette société humaine et en particulier les Chevaliers de l’Ordre de Malte qui, chassé de Terre Sainte puis de Rhodes par les Turcs, ont régné durant 268 ans sur l’île.

 

(listen to interview:) http://medias.rsr.ch/la-1ere/programmes/un-dromadaire-sur-l-epaule/2010/un-dromadaire-sur-l-epaule_20100920_full_un-dromadaire-sur-l-epaule_20100920-1400_a1468de4-1d6c-4166-9794-ab7836eaaa81-128k.mp3

 

(see descent of Martin Testaferrata (Testaferrata Moroni Viani):) http://www.maltagenealogy.com/libro%20d'Oro/gomerino.html

 

Mardi 21 septembre 2010

http://www.rsr.ch/la-1ere/programmes/un-dromadaire-sur-l-epaule/?date=21-09-2010

 

2/5 Mqabba: bienvenue au club

 

Prononcez Mmmmrrhabba, ou quelque chose comme ça.

 

A Mqabba, comme dans tous les villages de Malte, les cafés du Parti socialiste et du Parti nationaliste se font face de part et d’autre de la place principale.

 

Mqabba a deux fanfares qui célèbrent chacune leur fête patronale, deux clubs de foot, et deux fabriques de matériel pyrotechnique. Mqabba n’a que quelques milliers d’habitants mais, comme c’est constamment le cas ici, Mqabba est divisé en deux camps qui passent leur temps à s’asticoter gentiment. Enfin, cela dépend des époques. A Malte, Mqabba est un village complètement banal.

 

L'invité:

 

Didier Destremau, ambassadeur de France à Malte de 1998 à 2002. Auteur de Le fabuleux destin de Malte, Editions du Rocher, 2006, Malte tricolore, Midseabook Ltd, Malte 2005.

 

Il nous raconte ses années passées à Malte. Il nous parle de ce bipartisme qu’on retrouve partout dans la société maltaise et de cette manière toute particulière de marier les contraires.

 

(listen to interview:) http://medias.rsr.ch/la-1ere/programmes/un-dromadaire-sur-l-epaule/2010/un-dromadaire-sur-l-epaule_20100921_full_un-dromadaire-sur-l-epaule_20100921-1400_adb32042-13ea-4e43-9133-d3f50e46a3f8-128k.mp3

 

Mercredi 22 septembre 2010

http://www.rsr.ch/la-1ere/programmes/un-dromadaire-sur-l-epaule/?date=22-09-2010

 

3/5 Gozo, l'île aux curés

 

Curés, frères, sœurs, églises démesurées, calvaires, statues de saints: impossible de faire un pas à Gozo sans croiser une référence au Tout Puissant, et au catholicisme.

 

Et ce n’est pas un hasard.

 

Ce confetti de 67 kilomètres carrés, jardin et verger de Malte, est suffisamment isolé pour avoir préservé ses traditions. Son séminaire, qui fut longtemps la seule école secondaire de l’île, a également envoyé des centaines d’enfants de Gozo dans les églises de Malte, en mission à travers le monde, et jusqu’au Vatican.

 

Pour raconter cette histoire, nous avons suivi Simon, un jeune homme de 25 ans tout juste sorti du séminaire. Il est vêtu d’un impeccable costume noir, il est prêt à faire le choix le plus important de sa vie: Simon va devenir prêtre.

 

L'invitée:

 

Anne Brogini, historienne, membre de l’École Française de Rome CMMC, maître de conférence en histoire moderne à l'Université de Nice Sophia Antipolis. Elle est l’auteure de Malte, frontière de chrétienté (1530-1670), Editions de l’École française de Rome, 2006.

 

Anne Brogini nous explique pourquoi Malte est si catholique, d’où vient cet ancrage très ancien, notamment le contrôle que l’Inquisition romaine a eu sur l’île, ainsi que les conséquences aujourd’hui sur la vie des Maltais.

 

(listen to interview:) http://medias.rsr.ch/la-1ere/programmes/un-dromadaire-sur-l-epaule/2010/un-dromadaire-sur-l-epaule_20100922_full_un-dromadaire-sur-l-epaule_20100922-1400_41d09e6b-9881-4d12-846a-014135c98b07-128k.mp3

 

 

Jeudi 23 septembre 2010

http://www.rsr.ch/la-1ere/programmes/un-dromadaire-sur-l-epaule/?date=23-09-2010

 

4/5 Joe Xuereb, l'homme de pierre

 

Il y a plus de 5’000 ans, des hommes du néolithique ont façonné le calcaire de Malte et érigé sur les îles de l’archipel une série de temples, qui sont considérés comme les plus anciens monuments de l’humanité.

 

Aujourd’hui, dans la petite île de Gozo et à deux pas du site préhistorique de Ggantija, le sculpteur Joe Xuereb refait les mêmes gestes.

 

Un hommage au passé et à son père, qui était lui-même un artisan de la pierre. Un hommage aussi à ce calcaire si particulier, la globigérine, que l’on retrouve aujourd’hui sur tous les murs de Malte, des palais Renaissance aux stations-service.

 

Rencontre avec Joe Xuereb, le "Botero" de Gozo.

 

L'invité: 

 

Marcello Sorce Keller est musicien, musicologue et ethnomusicologue. Il enseigne à l’Université de Malte.

 

Il nous parle des musiques maltaises, du classique "italien" au folklore "arabe" en passant par les bands "anglais". Des musiques qui coexistent sans se métisser.

 

(listen to interview:) http://medias.rsr.ch/la-1ere/programmes/un-dromadaire-sur-l-epaule/2010/un-dromadaire-sur-l-epaule_20100923_full_un-dromadaire-sur-l-epaule_20100923-1400_53ead84f-2780-48c0-8018-318dc5e5a4dd-128k.mp3

 

 

Vendredi 24 septembre 2010 

http://www.rsr.ch/la-1ere/programmes/un-dromadaire-sur-l-epaule/?date=24-09-2010

 

5/5 Retour d'Australie

 

Les migrations ont toujours été au coeur de l’histoire de Malte.

 

Au 20e siècle, les Maltais ont quitté leur île pour essaimer de par le monde.

 

Un mouvement qui s’est accéléré après la Deuxième Guerre mondiale avec un véritable exode vers une autre île, sèche et minérale aussi, mais considérablement plus grande et située à l’autre bout du monde: l’Australie. Aujourd’hui, Malte est un pays prospère et ses habitants ne sont plus obligés de fuir. Les bateaux ne partent plus, ils arrivent. Depuis une dizaine d’années, des centaines de boat people venus d’Afrique de l’Est s’échouent à Malte, qui est pour eux la porte de l’Europe.

 

Deux destins, deux histoires opposées et pourtant similaires qui vont se croiser aujourd’hui dans le port de La Valette. Sur les quais, les Maltais Virgil et Joe racontent leur voyage vers les antipodes. Dans la citadelle, au sein de la “Migrant commission”, les clandestins africains, qui ont fait le voyage dans l’autre sens, tentent d’échapper de cette île-prison.

 

L'invité:

 

Simon Mercieca. Historien, professeur à l’Université de Malte au département d’histoire et à la faculté des Arts et directeur de l’Institut de la Méditerranée.

 

(listen to interview:) http://medias.rsr.ch/la-1ere/programmes/un-dromadaire-sur-l-epaule/2010/un-dromadaire-sur-l-epaule_20100924_full_un-dromadaire-sur-l-epaule_20100924-1400_3bf9371f-767e-4746-ae0d-5cc1d16135ae-128k.mp3